Culture

Quand le magazine américain The Daily Beast fait la promotion du tourisme en Tunisie

Maisons blanches et nuances de bleu, nous tunisiens on pense tout de suite à Sidi Bou Said. Citoyens du monde vont plutôt vers Santorin !

Une touriste et voyageuse américaine a révélé  au monde entier le charme de ce village dans un article intitulé «  Forget Santorini, Check Out Sidi Bou Said in Tunisia » publié dans le magazine en ligne américain The Daily Beast.

L’auteur de l’article a fait une analogie entre Sidi Bousaid et la fameuse île Santorin en Grèce.  « La Tunisie est un joyau caché pour la plupart des Américains en Afrique du Nord – et un tour rapide sur le train TGM a révélé la plus grande surprise du pays.  » disait la voyageuse sous le charme de Sidi Bousaid.

Katherine Parker-Magyar a fait la superposition avec Santorin ; on peut lire dans son article « Des milliers de touristes affluent à Santorin et sont attirés par cette image des maisons dont les façades sont blanchies à la chaux, avec des fenêtres et des ouvertures en fer forgé bleu et garnis de bougainvilliers, mais une ville méconnue, en Tunisie, présente à peu près la même chose. »

Le duo bleu blanc de la ville a inspiré plusieurs artistes tel que Henri Matisse et auteurs tel que Simone de Beauvoir, Collette et Michael Foucault.

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *