Non classifié(e)

Un bénéfice de 100 MDT pour la BIAT au premier semestre 2018

La BIAT a enregistré d’excellents résultats durant le premier semestre de 2018. Son produit net bancaire (PNB) a atteint 388,1 millions de dinars, ce qui représente une hausse de 18,15% comparé à la même période de l’année précédente. Les charges opératoires de la BIAT ont augmenté, pour leur part, à un rythme moins élevé, de 14,4%. Elles totalisent 184,9 millions de dinars, dont 109 millions de frais de personnel.

Selon la dernière communication financière de la banque, le coefficient d’exploitation s’est légèrement amélioré de 55 points de base à 47,6%. De ce fait, le Résultat de la BIAT, avant coût du risque et impôts, a enregistré une progression de 16,5%, ce qui représente une croissance notable de 34,5 millions de dinars à hauteur de 209,4 millions de dinars.

A l’instar de l’ensemble du secteur, la hausse du taux d’intérêt a profité à la marge d’intermédiation financière et donc au PNB. Cependant, cette hausse a engendré, en parallèle, une hausse de la facture du coût du risque.

Les Dotations aux provisions et résultat des corrections de valeurs sur créances, hors bilan et passif, ont été revues à la hausse de 11 millions de dinars, soit 25,3%, contre une baisse des Dotations aux provisions sur portefeuille d’investissement de 2 millions de dinars.

Le Résultat d’exploitation de la BIAT, d’un autre côté, ressort ainsi à 163,5 millions de dinars, ce qui représente une progression de 25,4 millions de dinars, soit de 15,6%.

La  BIAT a, d’autre part, vu son résultat net pénalisé par une charge d’IS (Impôt sur les Sociétés) de 55 millions de dinars au premier semestre 2018, soit 14,6 millions de plus par rapport à fin juin 2017, et d’une contribution conjoncturelle de 6,2 millions de dinars. La banque a, de ce fait, contribué aux recettes d’impôts directs de l’Etat de plus de 60 millions de dinars à mi-chemin de l’année.

Le premier semestre de l’année a été clôturé par la BIAT avec un bénéfice net qui franchit, pour la première, fois la barre des 100 millions de dinars à 102,4 millions, inscrivant une amélioration de 4,7%, soit le deuxième plus grand bénéfice de la cote de la bourse après la SFBT.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *